mercredi 25 novembre 2015

Le manger du mardi - Cretons, pierogies et bacon

Hier il a neigé. Voici ce que j'ai mangé au cours de la journée. 

8:20




Pour déjeuner, j'ai mangé deux rôties tartinées de cretons de tofu. Ces cretons sont à compter parmi mes recettes favorites; c'est une recette que ma maman a inventée quand je suis devenue végétarienne. J'ai aussi bu un verre de jus orange-mangue bien dilué. 


12:00


C'est le bacon de Eat Like You Give a Damn.


Pour dîner, j'ai mangé du riz avec un délicieux cari de lentilles rouges contenant entre autres du brocoli, du chou-fleur, de la courgette et le superbe yogourt maison de Babette. Dans ma cuisine, avant de partir pour la bibliothèque, je me sentais particulièrement extravagante et j'ai décidé d'ajouter du bacon de tempeh sur mon lunch. Je n'ai vraiment pas été déçue. 


16:45




Après une bonne séance piscine, j'avais besoin d'une grosse collation parce que je savais que je ne souperais pas avant très tard dans la soirée. Je me suis réchauffé des pierogies avec du bacon de tempeh. J'ai ajouté une feuille de laitue sur l'assiette pour ajouter de la couleur et de la texture.


20:30




En rentrant du théâtre, j'ai bu un verre de lait d'amandes. 




Et un autre! Si jamais vous avez la chance d'aller voir Cinq à sept à l'Espace Go, écrite par Fanny Britt (<3) et mise en scène par Mani Soleymanlou, courrez-y. Le spectacle est drôle, touchant, intelligent et il donne l'impression d'être à un party qui vire moyen. 


22:00




Pour souper, je me suis préparé un bol de soupe aux nouilles de riz avec du radis japonais, des cubes de tofu et du persil dans un bouillon tout simple (eau, poudre de champignons, tamari, gingembre et mirin). 

J'aimerais que toutes mes journées soient comme ça. 

Et vous, hier?

xx

mercredi 18 novembre 2015

Le manger du mardi - Du pain, du pain et du pain

Hier, c'était l'anniversaire de mon père et j'ai très bien mangé.


10:00

Pour déjeuner, j'ai mangé un bagel tartiné de Sojami au curcuma avec quelques tranches de saumon fumé Sophie's Kitchen. J'aime beaucoup le goût de ce saumon végane. Je que trouve encore la texture du produit très étrange, mais entre deux tranches de pain, c'est à peine perceptible.




12:15


Pour dîner, j'ai mangé une petite portion de soupe au chou et deux sandwichs de bagels (très blêmes) avec des tranches de Tofurky rôti au four, des tranches de provolone Earth Island, de la roquette et du Marmite. 


Pour ceux qui se demandent si le deuxième sandwich était de trop: oui.


15:50


Après une session piscine, j'avais un petit creux, donc j'ai mangé une barre tendre au chocolat et à la noix de coco. Si vous n'avez jamais essayé ces barres tendres, je vous les conseille fortement: elles goûtent exactement comme les barres de mon adolescence (c'est-à-dire celles les barres Chewy que ma mère achetait quand elle voulait nous gâter). 




18:30

Pour fêter l'anniversaire de mon père (et, accessoirement, l'anniversaire de mariage des mes parents), nous sommes allés manger chez Del Frisco's, un nouveau restaurant italien situé tout près de la frontière Longueuil-Boucherville. J'ai commandé une pizza Giardiniera aux légumes rôtis sans fromage et avec de la roquette pour remplacer la mozzarella. Contrairement à ce qu'indiquait le menu, cette pizza n'était pas garnie de sauce tomate, mais bien d'huile d'olive et d'herbes séchées; j'en déduis que la sauce tomate à pizza contient du fromage. La croûte était bien mince et croustillante, parfaite pour tremper dans l'huile piquante. 




19:30

Un café décaféiné pour faire fondre tout ce gluten.




22:30

De retour à l'appartement, j'ai bu deux verres de lait d'amandes dans mon lit, devant quelques émissions de cuisine. 




Après quoi j'ai dormi comme un bébé!

Pas en photo: un thé vert.

Et vous, hier?

xx

mercredi 4 novembre 2015

Le manger du mardi - Dîner chez Aux Vivres

Hier, j'ai accidentellement pris une journée de congé. Malgré l'intensité du sentiment de culpabilité qui m'habite ce matin, je peux quand même dire que j'ai bien mangé hier. 


9:45

J'avais un avocat et une grosse envie de manger des rôties à l'avocat pour déjeuner, mais mon unique avocat s'est révélé monstrueux, donc j'ai dû me contenter d'un restant de guacamole de la fin de semaine, que j'ai mangé avec un quesadilla au provolone végétal Earth Island et au kale. J'avais aussi envie de haricots verts vapeur trempés dans la vegenaise. J'ai enfin mangé deux clémentines miniatures juste pour le fun.




Peut-être êtes-vous curieux de voir l'intérieur du quesadilla:




13:00

Pour dîner, je suis allée chez Aux Vivres avec une amie que je n'avais pas vue depuis bien longtemps. J'ai commandé mon nouveau plat favori au restaurant, soit le thali Mumbai (cari de pois chiches & pommes de terre, paratha, riz brun bio, salade & chutneys). J'ai ajouté un accompagnement de tofu grillé sur mon assiette, parce que j'aime trop le tofu et que le tofu des Vivres est parfait. 




Hier, je me sentais un peu triste, donc j'ai cru qu'un délicieux petit jus Popeye (épinards, céleri, concombre, pomme, citron & cayenne) me remettrait sur pied. Je peux vous dire que cette stratégie a presque fonctionné!




17:30

De retour à la maison, j'ai bu deux gorgées de thé et mangé un bol de triangles aux légumes Viva. 




20:00

Pour souper, j'ai mangé une portion de pâté du jardin (c'est ma façon d'appeler un shepherd's pie sans agneau ou un cottage pie sans boeuf) accompagnée d'une salade de roquette et de courge delicata rôtie à la sauge. Le pâté du jardin était assemblé depuis la veille; je l'ai simplement mis au four pendant 45 minutes pour un souper paresseux. 




Si ce souper ressemble beaucoup à celui de la semaine dernière, la palette de goûts était cependant très différente cette semaine. 

Pour dessert, j'ai mangé un kaki tellement parfait que ma langue n'en croyait pas ses papilles. 




Qu'avez-vous mangé hier?

xx

mercredi 28 octobre 2015

Le manger du mardi - Journée fatiguée

Hier, j'ai passé une partie de la journée à la bibliothèque, une partie à faire des courses, et le reste à la maison à somnoler. Voici ce que j'ai mangé au cours de cette longue journée. 


9:30




Pendant que je me brossais les cheveux et m'habillais, des portobellos se faisaient rôtir avec des oignons, de l'huile d'olive, de la sauce soya, de la sauge et du nectar d'agave au four. Je les ai mangés en wrap pour déjeuner.


12:00




Pour dîner, j'ai mangé une oeuvre de Rudy: du macaroni-jus-de-tomates-avec-saucisses. Délicieux et réconfortant. Peut-être voudra-t-il vous écrire un Mais mets mes mets à ce sujet, et peut-être acceptera-t-il de me cuisiner ce délice à toutes les semaines. 


17:45




Après avoir fait quelques courses, j'avais vraiment faim et j'ai mangé ce qu'on mange quand on est fatigué après une longue journée et qu'on a vraiment faim: un bol de croustilles au barbecue et un bagel marmite-fromage végane.


20:30




Pour souper, j'avais envie d'un bon repas, mais je n'avais pas envie de fournir un gros effort. Il me restait une bonne portion de rôti de seitan du livre Eat Like You Give a Damn que j'ai décongelé pour faire des steaks. Rudy a pelé des pommes de terre et je les ai cuites et pilées. J'ai fait une salade de roquette hyper simple. Avec un peu de moutarde de dijon pour les steaks, ce repas était parfait. 


Pas en photo: un thé vert, du jus orange-mangue, d'autre fromage, une bière. 


Et vous, hier?

xx

jeudi 15 octobre 2015

Achats chez Avril

À toutes les fins de semaine, je rends visite à mes parents, à Longueuil. La fin de semaine dernière, ma mère a accepté de me conduire jusqu'à l'épicerie Avril, une épicerie spécialisée en alimentation biologique et naturelle où l'on trouve de nombreux produits véganes. Ce que j'aime de l'épicerie Avril, c'est qu'elle est vaste, propre, et qu'on y trouve une bonne variété de produits véganes sous un seul toit. Il m'arrive aussi d'y trouver de très bonnes offres sur des fruits et légumes biologiques. Aujourd'hui, je vous présente ce que j'ai acheté lors de ma dernière visite chez Avril. 




- Du shampooing et du revitalisant Boo (9,95 chaque)

Ce sont mes préférés. Le shampooing mousse bien et ne mêle pas mes cheveux longs, le revitalisant est assez efficace pour que je n'en utilise qu'une petite quantité après chaque lavage, et les deux sentent bon. Le nom de la marque est également vraiment cute, ce qui est toujours un plus pour moi.


- 500g de levure alimentaire (9,99)

J'achète toujours la levure alimentaire en grande quantité, parce que je crains plus que tout au monde d'être à court de cet ingrédient magique. Pour tout dire, j'ai acheté ce gros sac alors qu'il m'en reste encore un bocal rempli dans le garde-manger. 


- Gomme PUR à la cannelle (3,49)

Je ne suis généralement pas friande de gomme à la cannelle, mais la fin de semaine dernière, j'étais seule à l'appartement et je m'ennuyais de Rudy, donc j'ai acheté cette saveur de gomme qu'il aime bien parce que je suis comme ça. 


- Pâte de miso jaune biologique Cold Mountain (6,99)

J'aime beaucoup cette pâte de miso. Il m'en restait encore dans le réfrigérateur, mais avec le nooch, le miso est l'un de ces ingrédients que j'ai absolument besoin d'avoir en tout temps. 


- Flocons de kelp et de dulse biologiques (5,49 et 5,29)

Je n'en avais plus depuis un bon moment. J'aime bien ces ingrédients qui ajoutent un petit goût de la mer dans n'importe quel plat et qui contiennent une quantité importante d'iode tout en étant faibles en sodium. 


- Un kombucha Vee aux baies sauvages et un kombucha Love de Om Prana (en rabais à 2,99 chaque)

Après avoir lu le dernier billet de Jessica, il fallait que je goûte au Kombucha de Om Prana. Je l'ai beaucoup aimé! Notez toutefois qu'il n'y a pas un kombucha que je n'aime pas. 


- Mozzarella et provolone en tranches de Earth Island (6,49 chaque)

J'attendais ces fromages aussi impatiemment, sinon plus, que les fromages Chao de Field Roast. Billet à venir.


- Gouda fumé Daiya (4,29)

C'est le fromage végétal préféré de Rudy, qui affectionne tout ce qui est fumé (fromages fumés, thé fumé, lunettes fumées, etc.).


Êtes-vous déjà allés chez Avril?

xx

mardi 6 octobre 2015

Soupe à la saucisse italienne avec chou vert frisé

J'ai toujours quelques bottes de chou vert frisé dans mon réfrigérateur. Je vous l'ai déjà dit, c'est mon légume préféré et bien que je l'adore quand il est préparé le plus simplement possible, j'aime toujours trouver de nouvelles façons de l'apprêter. Hier soir, après avoir écouté trop de vidéos de cuisine sur Youtube, j'avais vraiment envie de cuisiner une bonne soupe réconfortante. En m'inspirant d'une recette non végane de Laura Vitale et avec la précieuse aide de Rudy, j'ai préparé une soupe à la saucisse italienne avec kale.




Soupe à la saucisse italienne avec chou vert frisé

Huile d’olive
1 gros oignon, en dés
3 grosses carottes, en dés
3 tiges de céleri avec les feuilles, en dés

4 gousses d’ail, émincées
2 c. à s. de pâte de tomates

4 saucisses italiennes véganes, coupées en petits morceaux
2 pommes de terre russet, en gros cubes
8 tasses de bouillon de légumes
2 c. à t. de sel, ou au goût
Poivre, au goût
Piment broyé, au goût

1 botte de chou vert frisé, en morceaux
2 c. à s. de miso
1/4 de tasse de levure alimentaire
Eau chaude

1/2 tasse de persil haché

Note: pour les saucisses, je conseille d'utiliser les saucisses italiennes Tofurky, Field Roast, ou encore des saucisses italiennes véganes maison. J'ai fait la soupe avec les Tofurky, moins dispendieuses que les Field Roast et plus pratiques que les saucisses maison, et le résultat était délicieux. N'utilisez surtout pas de saucisses non véganes ou la soupe vous explosera au visage.


Cette version de la soupe n'est pas aussi colorée qu'elle pourrait l'être
en raison des carottes blanches que j'ai utilisées.

Directives

1. Diluer la pâte de miso et la levure alimentaire dans une tasse remplie d'eau chaude. Réserver.
2. Dans un chaudron préchauffé à feu moyen-élevé, faire revenir la mirepoix (oignon, carottes et céleri) avec une pincée de sel jusqu'à ce que les morceaux d'oignons soient translucides.
3. Ajouter l'ail et la pâte de tomates et faire revenir pendant une minute. 
4. Ajouter les saucisses, les pommes de terre, le bouillon de légumes, le sel, le poivre et le piment broyé et amener à ébullition.
5. Baisser le feu et laisser mijoter jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres.
6. Ajouter le chou vert frisé et le mélange de miso et de levure alimentaire et laisser mijoter jusqu'à ce que le chou vert frisé soit cuit à votre goût.
7. Ajouter le persil, rectifier l'assaisonnement et servir.

Note: pour une saveur plus profonde, on peut faire brunir les morceaux de saucisses avant d'ajouter la mirepoix. Je ne le fais cependant pas toujours, parce que c'est une étape de plus, et c'est quand même très bon sans.





Bon appétit!

xx

mercredi 30 septembre 2015

Hot-dogs mexicains (VGNMF2015 30)

C'est le dernier jour de l'édition 2015 du Vegan MoFo et je vais commencer par vous remercier de m'avoir lue pendant tout le mois. J'ai eu énormément de plaisir à écrire sur l'alimentation végane, mais j'ai aussi adoré lire Babette, Lapin qui mange et Éphée, qui écrivaient sur le même thème que moi à tous les jours du mois ou presque. Cette édition du MoFo a même été marquée par le retour de Simon sur la blogosphère.

Mine de rien, des événements comme le Vegan MoFo permettent réellement à des véganes qui ne se connaîtraient pas autrement d'échanger sur des sujets qui les passionnent. En tant que végane, je crois qu'il est primordial d'avoir accès à ce genre de communauté, parce qu'il est vrai que dans la vie de tous les jours, les véganes (ou les non véganes intéressés par le véganisme) se font encore rares. Je profite donc de ce dernier jour de MoFo pour vous remercier d'être ici, avec moi, à parler de cette chose que j'aime tant, la bouffe végane.

Maintenant, le thème du jour!




30: Fusion Challenge! 


Ce que j'aime de l'idée de cuisine fusion, c'est qu'elle allie plusieurs cultures dans un plat. Bien que je sois fascinée par les coutumes existant à la base de chaque tradition culinaire, j'aime beaucoup jouer avec les éléments traditionnels d'une cuisine en les amenant ailleurs. Après tout, la cuisine végane elle-même est une cuisine faite d'adaptations et d'interprétations de techniques et de saveurs classiques. Or, chez moi, la cuisine fusion se fait plutôt par accident; j'intègre des techniques ou des ingrédients vietnamiens pour cuisiner à peu près tout, je joue avec ce que j'ai dans ma cuisine, avec ce que j'aime manger, et les plats que j'improvise à partir de restants entrent souvent dans une catégorie qui pourrait être dite "fusion".

Pour mon défi du jour, cependant, j'ai cru qu'il serait bon de créer un mariage délibéré de deux cuisines, mais je n'avais pas trop envie de me casser la tête. Rudy avait envie de hot-dogs et moi, je pensais au restant de salsa verde maison qui attendait alors gentiment qu'on l'utilise sur une étagère de mon réfrigérateur. J'ai donc eu l'idée de faire des hot-dogs d'inspiration mexicaine.


Sauce piquante mexicaine Valentina, salsa verde et pico de gallo,
les trois éléments qui vont donner une saveur mexicaine au bon vieux hot-dog.


Le lieu d'origine du hot-dog est incertain; plusieurs versions de l'histoire circulent sur web. Or, une chose est sûre: d'après toutes les histoires que j'ai lues, la saucisse à hot-dog aurait été introduite en Amérique du Nord vers la fin du 19e siècle par des immigrants allemands, mais c'est aux États-Unis que l'on aurait commencé à la servir dans un petit pain et serait alors né le hot-dog tel que nous le connaissons aujourd'hui. 

Pour ce qui est de la salsa verde à base de tomatillos et du pico de gallo, les choses sont plus simples: ce sont deux sauces mexicaines. Le pico de gallo est d'ailleurs parfois appelé salsa bandera - bandera signifiant "drapeau" -, puisque ses couleurs rappellent celles du drapeau mexicain.




J'ai donc préparé mes hot-dogs comme je le fais normalement, mais au lieu de les garnir de moutarde et de relish sucrée, je les ai garnis de pico de gallo, de salsa verde et de la sauce piquante Valentina, importée du Mexique.




Dans la vie, j'aime beaucoup les hot-dogs. Surtout quand je les prépare avec les tofu dogs Yves qui, à mon avis, ont une bien meilleure texture que les hot-dogs à base de viande. Depuis un an ou deux, je mets toujours de la moutarde et de la relish sur mes hot-dogs. Et parfois de la choucroute. Pour être bien honnête, j'avais peur que les ingrédients d'inspiration mexicaine ruinent mon expérience gustative.




Eh bien j'ai eu tort. Les légumes croustillants, la fraîcheur des herbes et de la lime, le piquant du piment jalapeño et l'acidité de la sauce piquante étaient le complément parfait à la saucisse fumée et salée. L'habituellement très relax hot-dog était transformé en un sandwich presque sophistiqué. Chaque bouchée était pleine de saveur, de texture et de fraîcheur, ce qui n'est pas tout à fait ce à quoi je m'attends dans un hot-dog. En d'autres mots, c'était différent, mais j'ai adoré. 

Pour lire des billets sur les hot-dogs fusion véganes de chez Dirty dogs, allez voir du côté des blogues Nouveau Vegan et Lapin qui mange

Que mettez-vous sur vos hot-dogs?

xx